Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juin 2015 7 28 /06 /juin /2015 21:40

Notre cyber école de boomerang ayant pour but de vous accompagner dans votre découverte du boomerang, nous ne pouvions pas passer à coté de la présentation de la compétition.

Après les articles sur les différentes épreuves, voici l’heure de présenter le contenu d’un sac pour faire de la compétition.

 

FLASH INFO : Ce sac et son contenu ont été testés lors de la compétition de Besançon le 27/28 juin 2015. L'article a été mis à jour en conséquence et sera complété avec des photos.

 

Que ce soit pour une petite compétition ou un grand rendez-vous, voici ce que j’ai vu sur les terrains ou que j’ai pratiqué..

 

Le sac

Le sac peut être un sac de sport souple, une valise alu de type bricolage rigide, une caisse plastique, un sac de voyage à roulettes, un sac à dos, une caisse sur mesure en bois, mais il n'y a pas de réponse miracle, le bon sac c'est celui qui vous convient, qui se transporte et dans le lequel vous pouvez retrouver votre matériel.

Le sac dépendra aussi de votre quantité de booms et de votre mode de déplacement favori (à pieds, en vélo, en RER, en voiture, en jet privé).

Pour commencer, le sac à dos à 2 ou 3 poches ou la musette de facteur sont un bon choix.

A éviter : le très grand sac dans lequel tout est en vrac et dans lequel on ne retrouve rien..

LMI et FOX est le seul fabriquant que je connaisse à faire des sacs spécifique pour Booms et disques.

 

Dans votre sac il y doit y avoir :

  • Des boomerangs pour toutes les épreuves, y compris dans le vent 
  • Des élastiques 
  • Du scotch toilé, du scotch électricien 
  • Du plomb adhésif ou des rondelles ou des piécettes pour lester 
  • Une canne à vent, c'est encore mieux si elle est pliante
  • Des lunettes de soleil 
  • De la crème solaire 
  • Un chapeau 
  • Une paire de ciseaux de bricolage 
  • Un chronomètre 
  • Un chiffon, c’est bête mais des fois, il pleut ou l‘herbe est humide 
  • Un gant (main opposée au lancer) ou deux 
  • Un boomerang mousse pour s’échauffer

 

En extra, certains lanceurs ont aussi :

  • Une plaque de matériau rigide pour vérifier les dièdres / incidence 
  • Une corde à sauter ou un élastique pour s’échauffer 
  • Une balle ou hacky sac pour se lancer mutuellement quelques minutes avant de lancer
  • De la pommade type échauffement des muscles 
  • De la lotion anti moustiques surtout si vous lancez le soir à proximité de zones humides
  • Etant habitué de la plage j’ai en plus de mon sac à booms, un grand sac pour mettre ma veste à l’abri du sable.. 
  • Un papier, un crayon, 
  • Le contact du club, il arrive parfois de rencontrer sur le terrain une personne intéressée 
  • Un marqueur indélébile pour écrire sur le boom « Très bon vitesse, 17 secondes à chaque fois » 
  • De la boisson 
  • Une veste de pluie (inutile en Bretagne) 
  • Des booms de distance 
  • Des booms de relai qui vont à 30 mètres … pour les épreuves par équipe 
  • Une balle de tennis pour dé percher les boomerangs qui auraient eu la mauvaise idée de ne pas retomber
  • Pour l’entrainement j’ai aussi parfois une cordelette de 20m, une de 40 m je me place à 20 m d’un poteau de rugby et je teste si je passe derrière ou pas, quand on est plusieurs, on peut étalonner les aussies de la même façon.

Pour les entrainement de groupes,

  • des plots coniques souples pour marquer les cercles de 2m et 20 mètres.

 

Commentaires

  • Ne pas prendre trop de boomerangs, comme le dit Sébastien GUIHEUX, prendre des boomerangs que l’on connait bien que l’on a lancé dans différentes conditions et dans lequel on a confiance.
  • Si vous avez 25 MTA, le jour venu il n’y aura que quelques minutes pour s’échauffer, ce ne sera pas le moment de faire une sélection, par contre si vous avez un super MTA qui fait 50 secondes sans un poil de vent, il y a des chances qu'il ne convienne pas si vous avez force 4.
  • Je recommande de regrouper les boomerangs de même type ensemble
  • je regroupe les MTA bipale dans une chaussette pour les protéger et éviter les déreglements non désirés.
  • Une personne qui a souhaité garder l'anonymat précise qu'il faut éviter de s'appliquer du MUSCLOR sur le bras juste avant d'aller aux urinoirs .....
  • Une personne qui a souhaité garder l'anonymat précise qu'il faut éviter de s'appliquer de la crème solaire juste avant d'aller lancer, même si les effets ne sont pas les mêmes.......

 

 

Le sac mini minimum

On peut très bien débuter avec des boomerangs du commerce, pas forcément ruineux, et compléter ensuite.

Comme au golf, il y a le matériel des champions et le matériel pour débuter.

Pour débuter, vous pouvez commencer avec :

  • un boomerang à tout faire de vitesse / endurance / précison, c'est un boomerang qui va à 20 mètres pour les 3 épreuves, vol bas, pas trop de plané 
  •  une paire de doubling qui comprend un accro
  • un aussie round qui va à plus de 30 m
  • un MTA
  • des élastiques,
  • un chrono,
  • un ruban à mettre au poignet ou une canne à vent

 

Après, sur les terrains vous n’êtes pas obligés de faire toutes les épreuves, et vous avez de grandes chances qu’un lanceur sympa vous vienne en aide.

Alors relax, venez vous amuser avec votre matériel.

N’oubliez pas de vous échauffer avant de commencer à lancer, comme pour tout sport, et allez-y progressivement…

 

Ne manquez pas les prochains rendez-vous nationaux sur www.franceboomerang.fr

 

 

 

LMI et FOX propose des sacs avec séparations pour ranger les booms

LMI et FOX propose des sacs avec séparations pour ranger les booms

La Valise de Fred et le célèbre sac de Pau PauLa Valise de Fred et le célèbre sac de Pau Pau

La Valise de Fred et le célèbre sac de Pau Pau

Sac de boomerangs

Sac de boomerangs

 

 

A bientot

Partager cet article

Repost 0

commentaires