Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mai 2015 4 28 /05 /mai /2015 21:12

 

Cet article illustre les étapes de la fabrication des 2 boomerangs tripales destinés au rattrapages acrobatiques, plus précisément, la partie Doubling de l’épreuve de rattrapage ou l’on lance deux boomerangs en même temps.

Facilité : moyennement facile.

Prérequis : savoir lancer et régler un boomerang de type accro et le rattraper facilement, avoir fabriqué un boomerang va faciliter l’exercice.

Public visé : public sachant bricoler (scie sauteuse, ponceuse) et lancer

Type de boomerang : boomerang d'extérieur de rattrapage

Temps de Réalisation : 1 heure par boom

Cout : quelques euros

Matériaux possibles Insider : ABS, Polypro, PVC, en 3 mm (Pas de carbone, ni fibre) Bakélite 2mm

Matériaux possibles Outsider : Bakélite 2mm, ABS, Polypro, PVC, en 3 mm (Pas de carbone, ni fibre)

Les doublings une fois finis

Les doublings une fois finis

 

Choix des matériaux

Les paire de doublings en compétition sont souvent constitués de 2 boomerangs bakélite, Ici, nous allons chercher à faire 1 en ABS et 1 en Bakélite.

Ce choix se justifie par le fait que le plastique est moins cassant, très adapté à l’accro, la bakélite qui pue est reservée à l’outsider qui doit être assez dense et mince pour planer assez longtemps.

Actuellement, la tendance est à la bakélite de 1.5 mm (noire) pour la réalisation des doublings.

On peut aussi faire les 2 en ABS mais les matériaux fins et denses offrent un meilleur plané.

 

Rappel des caractéristiques attendues

Pour le doubling, on a un Insider (qui a le vol le plus court pas trop haut et qui revient plus vite) qui passe au-delà des 20 mètres et un outsider (qui a le vol le plus long, va plus loin et qui revient en planant afin que l’on ait le temps de se repositionner une fois l’insider brillement rattrapé) .

Une bonne paire de doubling c’est plus de 4 secondes d’écart entre les 2 boomerangs, ce qui veut dire que lancés en même temps, le second se pose 4 secondes après le premier.

Plus le lancer est habile et puissant plus l'écart peut être élevé.

Avec l'expérience on peut faire du tripling ou du quadrupling, mais nous sommes ici dans un blog d'initiation ..

 

La difficulté des doublings, c’est

  • De s’adapter au vent, dériver un peu avec un boom, ça va, quand vous devez courir 30 mètres en 3 secondes cela devient dur,
  • Trouver des vols qui sont bien lisibles et bien appareillés, un vitesse et un MTA ne vont pas ensemble..
  • De trouver le bon réglage car chaque boomerang ne reçoit que la moitié de l’énergie du lancer, il faut donc lancer par exemple 2*40 = 80 grammes, cela demande un peu d'expérience.

 

Quand du coin le l’œil vous arriverez à vous positionner pour avoir les 2 boomerangs en ligne de mire, vous pourrez savourer votre plaisir.

 

Les modéles choisis

 

On peut faire des doublings avec des bipales en bois, pour les amateurs de vintage, mais ce qui est au gout du jour sur les terrains sont des tripales, vous pouvez prendre

- les GOA

-Les Kargo

-Le Jay, le tramontane ou le blizzard de Patrick Prady

Ces 3 tripales sont assez voisins dans le concept, avec des bouts de pales larges pour un bon plané.

C'est une histoire de gout de prise en main et de qualité de réglage, thé, café, chat, chien, chacun a ses préférences..

Tous ces booms étant très bons, pour changer un peu de concepteur, nous allons prendre les Kargo pour illustrer l’article.

Les plans avec l'aimable autorisation de Patrick Prady et nos remerciements à Matthieu Lesieur.Les plans avec l'aimable autorisation de Patrick Prady et nos remerciements à Matthieu Lesieur.
Les plans avec l'aimable autorisation de Patrick Prady et nos remerciements à Matthieu Lesieur.Les plans avec l'aimable autorisation de Patrick Prady et nos remerciements à Matthieu Lesieur.

Les plans avec l'aimable autorisation de Patrick Prady et nos remerciements à Matthieu Lesieur.

 

La réalisation de l'Insider ou intérieur en langue de chez nous ..

Si vous trouvez que la bakélite ne sent pas mauvais, allez-y, sinon il est possible de le faire en ABS de 3mm, vous aurez un peu moins de plané mais pour un Insider, c’est ce que l’on veut..

Pour le construire, vous aurez besoin de

  • ABS de 3MM ou PVC de 3mm ou Bakélite de 2mm d’épaisseur ou matériau de votre choix..
  • Plan du boomerang
  • Marqueur indélébile fin
  • Scie sauteuse
  • Ponceuse ou cale à poncer
  • Papier de verre fin à l’eau
  • De quoi vous poser (table, établi)
  • Perceuse, quelques mèches
  • Peinture , vernis ..
  • Masque anti poussière
  • Casque anti bruit
  • 1 douche si vous faites de la bakélite

 

Commencer par imprimer le plan à la bonne échelle, j'ai choisi un rayon de 140 mm, je ne suis pas fan des booms trop compacts et en faisant plus petit, les parties étroites en bakélite seront plus fargiles aussi.

impression, tracé, découpeimpression, tracé, découpeimpression, tracé, découpe

impression, tracé, découpe

Moi je colle les plans sur du carton que je découpe pour avoir une ébauche que je reporte sur le matériau au feutre indélébile.

 

ATTENTION si vous êtes gaucher, mieux vaut mettre le plan à l’envers car la scie sauteuse fait parfois des éclats à la découpe (sur le dessus de la plaque coupée) et il vaut mieux que les éclats soient dessus (extrados) que dessous (intrados) car le dessous n’est pas travaillé.

Si vous faites du plastique, pas d'éclats possibles.

Reporter les boomerangs à découper sur la plaque en laissant environ 2 millimètres de marge entre les ébauches afin que le trait de coupe ne vienne pas amputer la découpe.

Découper au plus près du trait.

fabriquer des boomerangs de doublingfabriquer des boomerangs de doubling

La découpe de l'ébauche

 

On fait souvent une découpe du plan un poil plus large, un trait plus large, une découpe plus large que le trait et au final on se retrouve à 3 millimètres du plan initial. on peut ajuster en reposant la découpe carton sur le boomerang réalisé.

Si vous êtes peu habitués, découpez sans utiliser l’éventuel mouvement pendulaire de votre scie, choisissez une vitesse moyenne pour débuter.

Si votre lame de scie fait du nougat à la découpe juste après avoir coupé, prenez une lame qui coupe bien, assez large (voir photo).

 

Le ponçage du profil

Passez au ponçage en mettant votre masque anti poussière et votre casque anti bruit.

Et travailler en extérieur le dos au vent de préférence. Si vous trouvez de la bakélite parfumée au chanel N°5 prévenez-moi, cela fera plaisir à ma femme.

.

Découpe et ponçage de L'ABSDécoupe et ponçage de L'ABS

Découpe et ponçage de L'ABS

(vous allez peut-etre découvrir ce qu'est l'odeur de la bakélite chauffée)

Sur le plastique, on lime puis on passe un coup de ciseau ou couteau pour enlever l'excédent de matière qui en refroidissant s'est aggloméré.. Avec le plastique, on a moins de poussières et pas d'odeur.

Un point clé de la réalisation des boomerang est le profil. Sur du bouleau aviation on voit bien ce qui se passe, ici le matériau est très fin et il faut pas chercher à faire un super profil façon concorde MAIS laisser 1 mm brut. Le boomerang va être réglé en donnant de l'incidence .

Le profil retenu est simple, petit arrondi sous le bord d'attaque pour plus de confort, bord de fuite qui ne fait pas toute l'épaisseur.

on va avoir un profil comme cela :

Profil pour Insider

Profil pour Insider

 

Plus le bord d'attaque est raide et plus il y a de trous plus cela va freiner le boomerang et faire qu’il sera stable au retour. Mais plus il faudra de la puissance au lancer aussi.

S’il n’y pas assez de trainée, le boomerang va dévisser au retour et partir en vrille avec une vitesse de rotation élevée .

Le bon profil c'est celui qui correspond à votre geste, votre force et votre lancer.

Si vous avez le temps, n'hésitez pas à faire 2 ou 3 insiders, et idem pour les outsiders, avec des trous différents, sans les décorer, cela permet de voir sur le terrain ce qui vole bien.

 Attention, avec une lime électrique, on peut vite faire un trou dans le profil si on appuie un peu..

 

Le perçage

Percage : en fonction de votre bras, procédez au percage, commencez par moins de trous si vous voulez tester ..

Reportez vous à l'article sur le Jay pour plus de précision.

Les booms de compétition sont percés pour des lanceurs ayant .... un bras de compétition. Ne suivez pas forcément les percages à la lettre, choissisez plutot de percer plus petit que plus gros.

Maintenez la pale avant de percer et placer un vieux bout de bois sous la pale avant de percer.

ABS profilé, découpe Bakélite à suivre..

ABS profilé, découpe Bakélite à suivre..

 

Réalisation de l'outsider ou extérieur en langue aborigène

 

Comme pour l'insider, tracer le plan sur le matériau, découpez, poncez, ne sniffez pas ..

Petit détail pour la bakélite, j'ai déjà dit que c'était cassant, alors évitez au maximum les rayures dessus et dessous, cela accentue les risques de casse.

Et limitez les bords de fuite au bout de pale, sur le Kargo, dans la partie étroite de la pale, j'ai choisi de garder un profil sans bord de fuite car cette partie est étroite et potentiellement fragile.

La prise en main de la lime méthode 2, le poncage, et le raté quand on y va trop fort ...La prise en main de la lime méthode 2, le poncage, et le raté quand on y va trop fort ...
La prise en main de la lime méthode 2, le poncage, et le raté quand on y va trop fort ...La prise en main de la lime méthode 2, le poncage, et le raté quand on y va trop fort ...

La prise en main de la lime méthode 2, le poncage, et le raté quand on y va trop fort ...

La pésée du nouveau né ..

 

A cette étape, on peut peser le boomerang pour vérifier le poids obtenu, pour ce modèle dans cette taille, c’est autour de 45 grammes.

Il est possible de faire plus léger, en prenant de la bakélite de 1,5 mm, on aura alors des boomerangs avec un meilleur plané mais plus fragiles.

 

Les finitions

Ensuite vient le ponçage à l’eau, celui qui va servir à dépolir le boomerang et à gommer les petits écarts et permettre à la peinture de tenir.

Quand le ponçage à l’eau est terminé, rincer le boom le sécher et passer au pré-réglage, celui qui va donner du dièdre et de l'incidence sur les pales du boomerang.

A la décoration, penser à différencier les pales qui vont bien ensemble, que vous allez régler différement ou par lesquelles vous aller lancer.

=>Voir article du Jay pour plus de détails.

 

Les reglages

Reglage de l'outsider : 1 à 2 grammes en bout de chaque pale, moi je n'aime pas trop le plomb, une rondelle fait l'affaire. Il faut aussi lui ajouter du dièdre sur les 3 pales pour qu'il monte bien.

Réglage habituel : je mets du dièdre positif, je fais monter le boom, j'augmente l'incidence, je réduis la portée.

 

 

 

fabriquer des boomerangs de doublingfabriquer des boomerangs de doublingfabriquer des boomerangs de doubling

Le test sur le terrain

 

Sur l'insider, on va mettre des élastiques en milieu de pale, cela va freiner sa rotation et éviter que les 2 boomerangs ne se collent juste après le lancer.

Sur l'outsider, on peut simplement scotcher une rondelle (12mm diamètre, autour de 1 gramme) sous chaque bout de pale, ainsi on le leste on augmente sa portée st son moment d'inertie.

Il est aussi envisageable et recommandé de percer le centre de l'insider pour garder une trajectoire un peu plus basse.

En conclusion, on obtient une bonne paire de doubling avec cet Insider en ABS et cet Outisder en Bakélite de 2mm comme illustré sur les photos.

Pour ma part, n'ayant pas de bras bionique, j'ai fait un trou de 8,5 mm et un trou de 5 mm en bout de pale.

Les doublings se lancent haut et verticalement avec un maximum de rotation.

Ces doublings ont été testés sur le terrain, ils sont bons, après, c'est l'entrainement qui manque pour passer les rattrapages avec succès et le piège du soleil.

Beaucoup de lanceurs sont tombés dans une configuration de soleil et de vent ou les booms étaient alignés avec le soleil, ce qui est perturbant.

Nous avons pu chronometrer l'écart de temps entre les 2 doublings de Manu et c'est 6 secondes. la différence est que Manu s'entraine, connait par coeur leur vol et travaille ses rattrapages...

Manu a choisi des quadripales en polypro de 4 mm qui sont adaptés à la puissance de son geste, c'est à dire qu'il sont lourds et stables à la descente mais pas accessibles au commun des mortels.

 

Est il utile de répéter, le bon boomerang en doubling comme dans les autres épreuves, c'est celui qui correspond à votre bras.

 

Amusez-vous bien.

Partager cet article

Repost 0

commentaires