Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 octobre 2016 6 08 /10 /octobre /2016 19:01

Test du boomerang COACH de LMI et FOX.

 

Après le test du Trionyx, voici notre test du boomerang COACH.

 

Le COACH a été créé en 2012  par LMI et FOX avec Patrick PRADY.

Il a été décliné en plusieurs matériaux.

 

Sa description issue du fabriquant :

"Dernier né de la gamme LMI & FOX, ce tripale va changer notre façon de lancer.

Les "plus" du Coach: Ergonomie - Forme étudiée pour faciliter la prise en main. -

"Grip"sur chaque pale pour assurer une bonne adhérence.

• Polyvalence - Possède trois "pointages" sur chaque pale pour en faciliter le perçage en fonction du vent.

- Possibilité de modifier la portée à plus de 40m en le plombant.

• Livré avec notice de réglage.

Fabrication française.

Concepteur: Patrick PRADY (équipe de France 2004)

Existe en droitier et en gaucher. "

Naissance du Coach

 

Voici les propos de Patrick Prady, son concepteur.

 

ABC : Comment est née l'idée de fabriquer le Coach ?

Patrick P : C'est en me voyant lancer ce boomerang sur la plage de Capbreton et initier le copain de sa fille que Patrice eut l'idée de compléter sa gamme avec ce modèle. Merci à lui.

Le Coach, qui ne portait pas ce nom initialement, est à la base mon boomerang d'échauffement. Certains débutants trouvent qu'il est trop dur à lancer pour s'échauffer, mais c'est bien sûr très relatif...

ABC : Pourquoi ce nom de Coach ?

Patrick P : Tout de suite j'ai pensé qu'il fallait innover et donner la possibilité à l'acheteur de comprendre et progresser grâce à un boomerang polyvalent couplé à une notice assez complète sur les réglages. Chose qui n'existait nulle par ailleurs à l'époque.

ABC : Comment s'est passé la conception ?

Patrick P : J'ai dessiné le Coach en 3D en partant du dessin 2 D qui me servait auparavant à le découper dans les plaques d'ABS blanc de 3 mm. Remarque : les modèles réalisés dans cette matière semblent plus résistants que les modèles en ABS moulé. Même si je n'ai jamais cassé un Coach moulé, percé ou pas.

ABC : Avez-vous rencontré des difficultés sur les prototypes ?

Patrick P : Les premiers prototypes sortis de la presse à injecter se sont vite avérés trop légers et trop souples. Patrice a donc pris la (bonne) décision d'augmenter l'épaisseur. Les problèmes mécaniques d'épaisseur réglés, nous avons dû choisir les matériaux que l'on pensait adéquats pour obtenir une gamme complète : le polypro pour lancer à l'intérieur (en gymnase) , l'ABS pour la vitesse ou l'endurance, le polycarbonate (c'était une nouveauté à l'époque) ou le carbone-nylon pour l'aussie-round (même s'il ne passe que 40 m).

ABC : On sent un vrai effort sur la notice

Patrick P : Une fois le modèle finalisé, j'ai conçu la maquette de la notice qui devait être insérée dans l'emballage. Il ne restait plus qu'à trouver une décoration sympa et la commercialisation démarrait.

 

Unboxing du Coach

 

Premières constatations, c'est une évidence pour les jeunes, le coach est un tripale, il a été créé après l'homologation des tripales en compétition (pour ceux qui ont connu la photo argentique, les vinyls, les cassettes, les téléphones avec des fils ...).

De mon point de vieux lanceur, habitué à lancer du lourd, je dirais que le coach est au Spinback 55 ce que le string est au slip Kangourou.

ET justement, le string, on aime ou on aime pas on trouve cela beau ou pas.

Le COACH est le poids plume de la gamme LMI.

Le spinback fait 120 grammes, le Coach de 20 à 33 grammes.

Pour resituer avec des choses plus proches du commun des mortels, une raquette de tennis de gamme moyenne fait 290 grammes, une raquette de badminton 82 grammes. C'est le même rapport ....

 

 

Mensurations

 

Le rayon du Coach est de 135 mm .

L'épaisseur est de 3.2 mm en milieu de pale, 3.4 mm dans la partie grip.

Le poids du Coach va de 20 à 33 grammes en fonction du matériau.

 

Qualité du moulage

 

La qualité du moulage est très bonne, l'ébavurage est très bon aussi.

 

Matériaux disponibles

 

Les matériaux disponibles sont :

  • Polypro,
  • ABS,
  • Polycarbonate,
  • Polypro + fibre de Carbone 30%
La gamme COACH

La gamme COACH

Sélectionner son modèle ?

 

Pour débuter avec un enfant ou pour la salle, choisir le polypro.

Pour l'extérieur, prendre l'ABS ou le Polycarbonate.

Le Carbone va plus loin et demande un peu plus de force, il sera adapté aux ados et adultes.
 

 

Utilisation en sortie d'emballage

 

J'avais commandé des Coach dans différents matériaux il y a quelques années et lors du premier essai, j'ai trouvé les polypro et ABS trop légers, le carbone trop tombant.

Il sont restés dans la caisse à toiles d'araignées.

 

J'ai échangé avec plusieurs lanceurs et les retours sont variés.

Ceux qui sont habitués à lancer du lourd et qui ont essayé le coach le trouvent léger et ont l'impression de ne rien avoir dans la main.

C'est le syndrome, "ce boom est trop léger c'est un truc pour les gosses".

A titre personnel, j'ai aussi la volonté de faire mes boomerangs quand je le peux.

 

Une fois que l'on a fait abstraction du poids, ce qui est un peu déroutant est qu'il faut PERCER le coach pour avoir un meilleur résultat. D'habitude on perce pour freiner, ici, dans ce cas, il faut percer pour adapter le vol aux conditions et à ce que l'on veut en faire.

Pour le carbone et le polycarbonate, un petit dièdre positif de 1 à 2 mm est bienvenu voire nécessaire.


Le mode d'emploi

Le coach vient avec le mode d'emploi le plus complet que je n'ai jamais vu.

Mais peu de personnes lisent le mode d'emploi, c'est bien connu.

Les explications sur les percages, lestages et élastiques sont très claires.

Tous les bons conseils sont présents pour ajuster la portée et resister au vent, le tout illustré et en couleurs, nos félicitations..

 

Le magnifique mode d'emploi du Coach : toutes les notions de base y sont présentes ...
Le magnifique mode d'emploi du Coach : toutes les notions de base y sont présentes ...

Le magnifique mode d'emploi du Coach : toutes les notions de base y sont présentes ...

Approche Coach

 

Le coach est plutôt un boomerang que l'on perce et que l'on leste qu'un boomerang que l'on retaille et sur lequel on va modifier les profils.

Pourquoi modifier ce qui est bien me direz vous ?? ET bien c'est justement le choix que LMI a fait..

Patrice CASTEL, a toujours mis en avant le boomerang facile à lancer, de loisirs, accessible et qui vole de suite.

 

 

Bilan du rédac' chef ..

Le vol est sain et la légereté du Coach en font un boomerang accessible aux plus jeunes et très agréable à rattraper.

Le Moulage du "Grip" et le pointage pour guider le perçage sont de très bonnes idées.

Le trou central est pertinent, il freine le boomerang, évite qu'il ne monte trop..mais il reste une possibilité d'ajustement : en mettant un scotch sur le trou, il a un retour plus haut.

La variété de la gamme des matériaux retenus est une bonne chose, pour faire mon exigeant je dirais pourquoi n'y a t'il pas de Polycarbonate Orange ou Rose ??

 

Le mode d'emploi est très complet et très bien illustré, c'est une référence, quand on compare à l'absence de mode d'emploi ou le mode d'emploi réduit ou débile d'autres produits équivalents on ne peut qu'être admiratif.

 

Avec la gamme Coach, on a des modéles pour aller de 15 mètres (plage sans vent ou lancer en salle) à 40 mètres (avec lestage)  le tout est livré avec des explications précises adaptées au bricoleur débutant. Pour avoir de bons résultats, il faut prendre le temps de lire le mode d'emploi...

 

Mon chouchou est le modèle polycarbonate, percé bien sur.

Il ne se règle quasiment pas à froid, donc il ne se dérègle pas ..

Et puis ce boomerang a été concu et est fabriqué en France, c'est apréciable ..

Les Coachs de votre redac chef

Les Coachs de votre redac chef

Le point de vue de notre Président.

 

ABC : Comment te définirais-tu ?

Vieille branche de l’ABC, pas franchement compète mais accro à ce milieu de copains et à une activité qui me vide bien la tête.

ABC : Comment as-tu croisé le chemin du Coach de LMI et FOX ?

Directement du producteur (Patrick Prady) au consommateur lors des rencontres de Sarlat en 2013 si mes souvenirs sont bons.

Patrick avait distribué des prototypes en Abs et Carbone

ABC : Comment as-tu démarré avec ce boomerang ?

Tout d’abord avec l’ABS blanc. Il est très facile mais il ne passait pas 20m, il a fallu le lester puis le régler un peu pour qu’il n’il ne tombe pas.

Les carbones ne revenaient pas (ils tombaient au sol avant le retour complet), J’étais un peu dégouté de la facilité avec laquelle Patrick les maitrisait !!!

Mais ayant suivi ses conseils, j’ai maintenant au moins 4 coachs réglés pour vent nul à moyen. Il m’en reste à modifier selon la notice fournie avec et surtout selon mon bras qui, avec le temps qui passe, manque d’énergie….

ABC : Dans quelles conditions utilises-tu le COACH ?

A chacune de mes séances, c’est devenu un incontournable au même titre que mon Ché rigide modifié est sorti pour chaque échauffement. J’arrive à lancer les coachs même sans échauffement prolongé.

Mes plus beaux souvenirs sont des lancers sur le terrain de l’aérodrome de la Ferté Alais, mon autre terrain de jeu, les soirs d’été, à la fraiche alors que les avions sont rentrés pour la nuit. (NDLR : Bernard pilote aussi des avions de tourisme).

ABC : Utilises-tu le COACH en compétition ?

Je n’ai pas fait de compète depuis que j’ai les coachs. Je ne pense pas continuer la compète à cause de mon bras qui ne supporte plus l’effort que cela représente. Sinon, je le lance pour les rounds de vitesse tranquille et endurance aussi.

ABC : Quel est ton avis sur ce boomerang au final ?

Le coach reste un boom de lanceur averti, surtout les carbones. Avec un peu de prise en main et d’adaptation à son lancer c’est un boom très sain au retour précis. La répartition des masses est idéale pour conserver la rotation tout en ne finissant pas la trajectoire comme une balle 

ABC : penses-tu l’utiliser pour d’autres épreuves ?

Je vais peut-être régler un carbone pour l’aussie. Je n’ai pas encore de tripales pour cette épreuve, ou pourquoi pas le team relais dans le vent.

Les Coach de Bernard

Les Coach de Bernard

Le point de vue de Pep's

 

ABC : Comment te définirais-tu ?

Pep’s : Je dois préciser, comme chaque fois, que je ne suis pas un très bon lanceur, et surtout que je lance seul, je suis toujours réticent à régler un boom d'un autre (alors que pour les miens, je ne recule devant rien). NDLR : Peps est Gaucher, c’est déjà une bonne nouvelle car le coach existe en droitier et gaucher, ensuite Peps lance depuis des années et a quand même participé la Coupe du Monde en 2016.

ABC : Comment as-tu croisé le chemin du Coach de LMI et FOX ?

Pep’s : Il y a quelques années, Loofy avait écrit quelques mots élogieux sur Boomfr (NDLR : liste de diffusion) , à propos du Coach, qui venait de sortir du moule. Dans la foulée, j'avais donc acheté 3 "carbone" noirs et 3 ABS jaunes fluo.

ABC : Comment as-tu démarré avec ce boomerang ?

Pep’s : Lors de premier test, je les avais trouvés vraiment pas bons, trop petits, trop légers. Les carbones ne revenaient pas (ils tombaient au sol avant le retour complet), et les ABS, je ne sais plus, mais je n'étais pas conquis (d’autant plus qu’ils étaient encore plus légers...). Ces boomerangs sont donc restés dans ma caisse de rebuts, à prendre la poussière jusqu'à l’été 2016. 

Sans doute, un conseil éclairé aurait permis de changer mon point de vue déjà à cette époque (NDLR : de l'intérêt de rejoindre un club ).

ABC : Malgré ce démarrage plutôt négatif, tu as persévéré ..

Pep’s : En effet, à la suite du vol de ma caisse de booms à la WBC de Kiel en Juillet 2016 (NDLR Merci au voleur) , Patrice CASTEL (Patron de LMI et FOX) a eu la gentillesse de m'offrir 3 coach ABS jaunes fluo, dont il avait percé les 9 pré-trous. Je ne suis pas sûr du diamètre de perçage, je dirais 3, 4 et 5mm.

Et donc, me voilà avec 3 booms différents, adaptés à des conditions de vent différentes. J'ai procédé à quelques essais sous l'œil, et avec les recommandations de Patrice. En effet j'ai pu constater que le retour du coach est hyper-précis, super freiné en fin de vol. Bonne surprise.

ABC : Dans quelles conditions utilises-tu le COACH ?

Pep’s : L’été 2016, j'ai passé 10 jours à la côté belge, avec du vent, du vent et encore du vent. Le genre de conditions où pas grand-chose ne fonctionne. Et là, le coach avec les plus gros trous ( 5mm), avec un peu de plomb en milieu de pale et quelques élastiques, s'est révélé magique. Il possède une aptitude jamais vue à "remonter au vent" pour boucler la fin de vol, et un posé délicat sur la main, sans devoir bouger le moins du monde. Je n'ai pratiquement lancé que ça pendant 10 jours (en plus de quelques Aussie round en cours de réglage).

Lors de mon retour à la maison, au cours de mes séances d'entraînement, je m'aperçois avec stupéfaction que le même coach, qui fonctionne avec 30km/h de vent, revient très bien aussi par vent nul (avec un lancer adapté, et sans les élastiques). Celui avec les trous moyens ( de 4mm) est parfait par vent nul, et je décide qu'il sera très bien pour l'endurance. Celui avec les petits trous ( de 3mm) est moins précis, je ne lui fais pas confiance, et il me semble un peu short.

ABC : Utilises-tu le COACH en compétition ?

Pep's : Lors de la compète de Besak (Besançon) en Septembre 2016 , en vitesse je décide d'assurer un premier round avec le COACH ABS ayant des trous de 4mm. 36 secondes, les doigts dans le nez, sans sortir les mains des poches. Le second round a été fait avec un boom nettement plus rapide de Thomas Sterenberger, mais j'ai beaucoup droppé pour terminer à 1min 02). (NDLR : Lancer un boomerang rapide, c’est bien, mais les drops sont très pénalisants).

En précision, le même coach ABS, avec un élastique ajouté au centre, a fait merveille. Enfin, en endurance, j'ai démarré avec toujours le même. J'étais bien parti pour faire 40 rattrapages dans les 5 minutes. Hélas , un rattrapage un peu viril, et clac!, le boom se casse dans ma main. (NDLR après le lancer fort, le rattraper fort) J'avais les deux autres coach dans le cercle. J'enchaîne directement avec les gros trous. Il demande un lancer plus puissant , mais fonctionne. J'ai juste un peu raté mes lancers , j'ai oublié que par vent nul, il fallait le mettre plus à plat pour un retour sur le lanceur (la portée aurait été bonne quand même, il passe à 24m lancé verticalement) Lancé verticalement, il boucle franchement devant, et donc, je cours beaucoup. Finalement, je fais un très décevant 29 qui me laisse déçu .

ABC : Quel est ton avis sur ce boomerang au final ?

Pep's : Au bilan, je suis vraiment conquis. Nul doute qu'il y aura pas mal de coach dans mon kit de compétition à l'avenir. Pas pour battre un record de vitesse, c'est sûr, mais pour assurer un score, c'est nickel. Le fait d'en avoir cassé un au rattrapage sera oublié... si ça ne se reproduit pas trop souvent. Je précise que je n'ai jamais eu à donner la moindre torsion sur la moindre pale. Remarque importante : j'ai re-testé les carbone et les ABS neufs (sans trous). Il n'y a rien à en tirer. Les trous semblent obligatoires.

ABC : penses-tu l’utiliser pour d’autres épreuves ?

Pep’s : Oui, mon prochain défi : voir si, en levant les pales (en mettant du dièdre positif) , il peut aussi faire l'accro...(Peut-être alors sans trous) Je prévois aussi de voir ce qu'on peut faire avec les carbones. Un boom à 30m peut-être (NDLR pour le relai )? Je vais aussi vérifier le poids de mon COACH ABS équipé de gros trous et plombé. Si çela se trouve, il fait le poids d'un carbone. Ce qui donnerait à penser que le modèle carbone serait peut-être le bon choix pour le vent.

Pep’s : Une question qui m’interpelle est pourquoi l'avoir fait si petit ? Je suis convaincu qu'avec un diamètre proche du Darnell, il pourrait sérieusement concurrencer ce dernier. Comme le Triboul à l'époque des dinosaures. Là, avec cette petite taille, il est quand-même un peu douloureux à lancer.

NDLR : Mon avis est que LMI ne voulait pas faire un TRIFLY bis mais un boomerang prêt à lancer accessible. Par douloureux, je pense que tu évoques le mal au bras lié au fait que l’on a l’impression de ne rien lancer. Pour le débutant je pense qu’un boomerang léger est plus facile à rattraper et plus rassurant.

Les Coach Abs (Gauchers) de Pep's Recto et Verso.
Les Coach Abs (Gauchers) de Pep's Recto et Verso.

Les Coach Abs (Gauchers) de Pep's Recto et Verso.

Avis du Redac chef sur les essais de Pep's

 

Le retour de Pep's est très positif, la petite taille du Coach légèrement plombé en fait un boomerang qui se "faufile" dans le vent.. Ce type de boom est donc un must-have ...

En ce qui concerne L'ABS, c'est un plastique différent des autres, on voit que l'étroitesse de la pale combinée à un trou en son milieu peut engendrer un point faible quand on perce au troisième trou (le plus près du centre). Je pense que ce cas de fragilité est surtout lié à l'ABS et non au carbone, polypro et polycarbonate.

Pour ma part, j'ai lancé des milliers de fois des boomerang LMI je n'ai pas eu de casse.

 

Pourquoi la casse de Pep's ?

Une explication est que l'ABS a 2 enemis, le froid et le soleil d'été qui lui font perdre une partie de ses propriétés mécaniques. Ceci est valable pour tous les objets en ABS, pas uniquement les boomerangs.

Le lanceur a souvent tendance à mettre un peu de dièdre et donc on sollicite la pale en son point faible ..

En conclusion : éviter le perçage du 3ème trou sur l'ABS, éviter de les laisser au soleil quand vous faites le spotteur, la sieste ou le pique nique..

La solution est de passer au polycarbonate..

Ce phénomène se produit aussi sur les Trifly ABS et les autres objets en ABS ..

Comme dit Loofy après quelques décénies de boom, j'ai areté l'ABS car mes boomerangs se cassaient tous apres avoir atteint leur limite d'age.

 

voir wikipédia ABS

 

Cela dit en passant, on a bien plus de problèmes de casse avec la bakélite fine .

 

Il 'y a pas encore de vidéo pour le test du Coach car le polycarbonate est presque passé dans la catégorie invisible avec ma camérawoman...

 

 

La Conclusion du bilan du résumé de la synthèse..

 

Je voulais profiter du Paris boom t'il pour discuter sur le terrain avec les lanceurs du coach.

C'est bien un boomerang qui n'a pas eu le succès qu'il méritait.

 

 

 

 

 

A bientôt et que les vents sous soient favorables ..

Repost 0