Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2016 7 27 /03 /mars /2016 22:53

Mise a jour 04/07/2016 Suite au tournoi de Cambrai

 

Difficulté : Difficile

Public visé : public sachant bricoler (scie sauteuse, ponceuse) et ayant déjà une pratique avancée du boomerang , lancer et reglages.

Lanceur visé : ados et au delà, lanceurs confirmés.

Type de boomerang : boomerang d'extérieur de MTA (maximum de temps de vol) pour grands espaces dégagés.

 

RAPPEL : ce type de boomerang n'est clairement pas ce qu'il faut lancer quand il y a des personnes qui font un pique nique à 20 mètres de vous.

Vous devez pratiquer sur un grand terrain dégagé.

 

Introduction

Le MTA ( maximum time aloft ou maximun de temps en l'air ) est l'épreuve au cours de laquelle il faut lancer et rattraper son boomerang dans un cercle de 100 mètres (souvent le cercle d'aussie round) en le maintenant le plus longtemps possible en l'air. Le MTA est aussi utilisé dans le super Catch, le Team superCatch.

 

Notre but étant de présenter toutes les disciplines liées au boomerang, on ne pouvait pas faire impasse sur le MTA.

 

J'étais un peu jaloux de ceux qui balancent leur MTA carbone tripale et font des bons chronos (ceux qui lancent de l'autre main que la main gauche).

Il est tellement plus plaisant de lancer ses propres boomerangs que je vais vous présenter ici les étapes pour faire un MTA permettant de participer à une compétition de boomerang de 6 épreuves.

Je n'ai toujours pas trouvé de bras bionique, donc je vais faire avec mon bras normal, ce qui devrait vous rassurer, pas besoin du bras de Nadal pour lancer ce boomerang.

Si vous cherchez comment débuter en MTA, c'est ici, si vous cherchez un MTA qui fait 1 minute à chaque fois, c'est ailleurs...

Le plan du MTA PALM

le plan du MTA PALM de Manuel SCHÜTZ (Droitier bien sur)

le plan du MTA PALM de Manuel SCHÜTZ (Droitier bien sur)

MTA Tripales (Gaucher pour les bakélite)
MTA Tripales (Gaucher pour les bakélite)MTA Tripales (Gaucher pour les bakélite)
MTA Tripales (Gaucher pour les bakélite)MTA Tripales (Gaucher pour les bakélite)

MTA Tripales (Gaucher pour les bakélite)

Les MTA en carbone, petit rappel,

Pour des boomerangs de MTA en carbone, les prix sont souvent entre 50 et 75 euros, cela s'explique par le cout de la matière première, la complexité du moule le temps passé et le nombre d'étapes (manuelles et artisanales) à réaliser avant d'arriver à un modéle convenable.

Par exemple, le MTA en carbone en photo (photo1 avec le point rouge au centre) ci dessus fait 28 grammes (il vient de chez Nicolas ROULAND),  est très rigide et ne se dérègle pas, il ne se règle pas trop non plus.

Avantage, pas de réglage à faire, juste à ajouter un peu de plomb ou un élastique les jours de vent.  Quand vous lancez un MTA en carbone vous ne prenez pas le temps d'apprendre à construire, à régler et à lancer, et donc vous n'avez pas le même plaisir quand votre boom fait un superbe vol..

Nicolas n'est plus parmi nous, Manuel ne fait plus de MTA Carbone, Michel MISLIN non plus je crois, donc ce n'est pas très répandu, il reste cependant nos amis Anglais carbon booms uk (voir liens).

 

 

Construction de votre MTA

BIEN SUR nous donnons ces indications pour une utilisation NON COMMERCIALE de ce modèle.

Pour différentes étapes de la construction, se reporter à l'article sur le Jay.

Il s'agit de Bakélite 2mm, il est possible de le faire en 1,5mm aussi, les lanceurs préfèrent la bakélite noire à la marron, encore faut-il trouver de la bakélite...

Le modèle d'origine est le Palm de Manuel SHUTZ (vainqueur des championats d'Europe de Boom en 2015). Pour ce premier prototype,  j'ai pris le Palm de mon fils (qui est drotier) .

Les MTA réalisés ci dessus sont plus lourds que le modéle du plan, car la bakélite est plus dense qu'un sandwich balsa carbone .. Disons que comme je souhaitais faire des modéles pour le vent je suis resté sur de la bakélite de 2mm et je n'ai pas trop cherché à réduire l'épaisseur.

Une particularité de ce MTA est que l'on va faire un léger chanfrein sous le bord de fuite, ce qui est plutot une technique utilisée en distance, mais la volonté est la même, avoir un profil avec peu de trainée peu et un boomerang qui va loin. Le chanfrein sous le bord de fuite est matérialisé par le trait gris sur le plan.

Attention, il faut toujours conserver un minimum de trainée pour la stabilité du boomerang..

 

Le petit truc en plus, à plusieurs reprises, j'ai cassé des MTA que je venais de fabriquer, au réglage, qui est indispensable.

Pour éviter cela, je recommande donc deux choses :

  • reglez à chaud,
  • commencez à regler avant les profils, pour voir si votre bakélite le supporte bien, si vous cassez une ébauche, c'est moins de temps perdu que de fracasser un boom fini et décoré..

 

En bakélite de 1,5 mm

Il est possible de faire le palm en bakélite de 1,5mm.

C'est plus souple mais plus léger aussi, on arrive à un palm de 29 / 30 grammes .

Il faut impérativement savoir régler car le matériau est plus souple et plus prompt à casser..

Il procure plus de déformations aussi.

Loofy a trouvé une méthode qui marche bien, faire plus petit pour réduire les déformations.. Par exemple 95% ...

 

Le profil du MTA Palm

Comme souvent, j'éssaie de donner le profil de la pale, ici c'est vérifié sur les très bon booms de Nicolas et sur les MTA de Andréa. Merci à eux.

Profil MTA pour le Palm

Profil MTA pour le Palm

Donner de l'autorotation

Toute la subtilité du MTA est d'arriver à créer LE réglage qui va donner au boomerang de l'autorotation, c'est à dire que le boomerang dans sa chute gravitationelle va convertir cette chute en rotation.

Ce réglage est assez typique du MTA , des outsiders, il consiste à donner de l'incidence négative sur au moins une pale, souvent les 2 petites pales.

C'est ce réglage qui permet à un hélicoptère en panne de moteur de ne pas s'écraser comme un gros tas de feraille..

JE ME CULTIVE : Aller voir le WIKI autorotation.

 

Reglage de votre MTA

LE point critique dans tout MTA est le réglage, l'autre point critique est le lancer.

Comme je suis curieux, j'ai essayé de lancer un jour de sale vent ces 2 MTA sortants du sac. Bilan : sans réglage, cela part à 40 mètres et cela ne monte pas du tout, ce qui est normal car l'orientation des pales donne une forme qui engendre une trajectoire plongeante qui ne peut être modifiée que par l'application de dièdre positif (ce beau phénomène est expliqué dans la théorie des formes).

Je l'ai retrouvé une pale plantée dans le sol, ce qui prouve, si besoin en était,  que le réglage est une necéssité sur un palm.

Un bon MTA tripale ou pas, part assez loin, monte bien et resdesend doucement. Si vous arrivez à envoyer votre MTA à 40 mètres de hauteur et qu'il descend à 1m par seconde, vous devriez faire un très bon vol de plus de 40 secondes. Ce qui est vraiment très bon.

Pour faire simple, imaginez que votre boomerang est posé dans une sphère de 2 ou 3 métres de diamètre, cela va vous donner une idée du réglage à appliquer.

L'ASTUCE : Pour régler, avoir une plaque de matériau rigide et plane de la taille d'une feuille A4 par exemple est très utile, vous poserez votre boomerang dessus, en appuyant au centre vous pourrez regarder en bout de pale comment votre pale attaque l'air, quels sont les dièdres et incidence des pales.

Avoir plusieurs MTA est utile aussi, les meilleurs sont souvent perdus, le grand schloum, dieu du vent doit en avoir une palanquée.. Les plus mauvais retombent parfois de 40 mètres de haut assez violement. Il faut juste se situer entre les deux.

 

 

 

 

contrôle du réglage d'une pale

contrôle du réglage d'une pale

Le lancer de votre MTA

Le lancer Le lancer du MTA est assez délicat mais donne beaucoup de satisfaction. Il faut viser haut (on peut dire 45°) ET lancer verticalement avec toujours beaucoup de rotation..

Pour y arriver, il faut partir avec le boomerang assez près du sol contrairement à un lancer de vitesse par exemple et avoir un geste ample pour finir en hauteur.

Le lancer du MTA Palm par Andrea SGATTONI

Andréa est, pour ceux qui ne connaissent pas un lanceur de classe internationale.

Il sait lancer le palm avec aisance et l'a adopté.

Andrea lance le MTA Palm

Bulletin Profil

 

Si vous réalisez des MTA suite à cet article, n'oubliez pas de nous envoyer vos photos et vos chronos !!

 

Retour de test terrain

J'ai testé pour vous ces 2 MTA, à l'aube, vers 07h00 ..

La grande pale doit avoir une incidence positive, la moyenne pale doit avoir une incidence négative, la petite nulle, les 3 pales doivent avoir du dièdre. La grande pale étant plus longue, elle a plus de dièdre. 

Je ne détiens pas la recette miracle du dièdre, mais pour la grande pale, c'est autour de 8 à 10 mm, la moyenne autour de 5 mm , la petite autour de 4mm.

Aprés échange avec des constructeurs expérimentés, il ressort que plus le MTA est lourd, plus il faut de dièdre.

Les temps sont acceptables, ce type de MTA gagnerait à peser moins, le premier prototype est donc trop lourd, disons après échauffement et réglage les temps étaient souvent de 24 secondes avec un très beau vol. Je pense qu'il gagnerait à faire plutot 31 grammes au lieu des 36 actuels. La faute au fait que je suis resté sur de la bakélite de 2mm et que je n'ai pas réduit l'épaisseur.

Par contre la boucle est très belle, ce boom palm va vraiment loin, à 40 / 50 mètres je pense.

Mais c'est en fabriquant, que l'on devient ..

Avez-vous remarqué que les meilleurs lanceurs sont de très bons fabriquants de booms ??

 

MAUVAISE Nouvelle pour notre rédacteur, suite à une séance d'entrainement avec d'autres lanceurs de haut vol, ce n'est pas le boomerang qu'il faut changer c'est le lanceur...

Le secret du MTA est le même que celui des autres disciplines, il faut du matériel bien reglé et un top lancer. Celui qui place un MTA à 40 m de haut a plus de chances de faire 40 secondes que celui qui l'a placé à 30 m...  

Andréa qui a fait dans de mauvaises conditions des temps de plus de 36 secondes utilise des MTA de type Palm de 31 à 36 grammes en bakélite de 2 mm.

 

 

Andréa et Pau Thion, un MTA rescapé du no boom's land ...
Andréa et Pau Thion, un MTA rescapé du no boom's land ...
Andréa et Pau Thion, un MTA rescapé du no boom's land ...

Andréa et Pau Thion, un MTA rescapé du no boom's land ...

Quand le vent augmente ...

Ne pas chercher à monter trop haut, chercher à prendre le MTA qui se stabilise le plus en avant du lanceur.

J'étais un peu surpris mais Andréa met sur certains de ses MTA des petits plombs au bout des 2 petites pales, autour de 1 gramme.

Si vous regardez bien les photos, vous verrez que certains Palm ont aussi un tour de scotch toilé autour d'une pale... c'est un peu contradictoire, mais seul le résultat compte après tout..

Et pour finir un petit tableau qui estime le nombre de mètres à parcourir en fonction du vent, de l'altitude atteinte par votre MTA et de son taux de chute, sans tenir compte des phénomènes type pompes ou courants descendants..

 

construire un boomerang de MTA tripale

Le Palm réalisé par Bertand (Space boomerang, Carcassonne)

 

Le palm de Bertrand

Le palm de Bertrand

 

Et les commentaires de Bertrand ..

Pour résumer les longues séances de tests, je dirais que sans poids sur la grande et moyenne pâle, il perd beaucoup de rotation à la descente.

J’ai donc décidé de les garder (2,7 g sur chaque pale - voir photo). Je ne les ai pas mis en bout de pale en pensant que ça ne perturberai pas la portance sur la descente. C’est peut-être psychologique mais ça marche aussi. De plus, je lance assez bas, avec un bon coup de fouet. Ce geste permet d’avoir une belle courbe ascendante, et longue (max 7 secondes de montée avant stabilisation).

Si on lance plus haut, la courbe est plus serrée, devant, et moins longue (5-6s). Pareil si on lance plus fort. Car le fait de donner un coup de fouet donne plus de rotation mais moins de translation. D’où une montée lente.

Vient ensuite la descente. Plus la rotation est forte, plus la descente est stable. Ah ! Et oui, j’ai laissé les dièdres assez faibles pour conserver la rotation. Le résultat de tout ça, c’est que j’ai pu obtenir plusieurs vols supérieurs à 25 secondes.

Ce boom me plaît car le lancer est bas, et c’est moins traumatisant pour l’épaule. Aussi, il se stabilise bien, et pour un débutant, c’est important psychologiquement de réussir un premier temps avant d’aller chercher plus. Donc je pense en rester là pour ce boom, et je le prends en compétition pour faire les premiers chronos.

Note pour le prochain PALM en baké de 1,5mm : j’agrandirais la grande pâle et la moyenne pale de 3 cm. Ça ajoutera du lest comme sur mon réglage, et agrandira le rayon. Peut-être faudra-t-il réduire la largeur des pâles ?

Le Palm de Pep's

 

Et les commentaires : a venir ...

construire un boomerang de MTA tripale

Partager cet article

Repost 0
Published by artboomerangclub
commenter cet article

commentaires